LES FONDATRICES AMBITIEUSES

Sandrine Edery

Une force tranquille. Une ténacité sans faille. Démonstration : après le lycée, elle sait déjà qu’elle va être maquettiste. Pour y parvenir, une année de stages (arrachés au téléphone) dans différentes rédactions : une formation béton dans des journaux… Voilà, maquettiste, c’est fait. « Et ce n’est pas un hasard, dit-elle, j’ai vraiment choisi ce métier. »
Journaliste dans de nombreux journaux (on s’épargnera la liste), elle naviguera entre le visuel et le rédactionnel. Du sens dans du beau. Et c’est ce qui continue de l’animer aujourd’hui : « Ne soyons pas trop ampoulés, il faut du sens et du pratique dans une jolie enveloppe. »
Quelle ambition !

Nelly Seznec

Fantaisiste, travailleuse et enthousiaste sont les trois qualificatifs qui pourraient la présenter. Son parcours professionnel est diverse, dense mais logique : une maîtrise de lettres, des études de droit puis l’École du Louvre, tout cela dans le but de devenir commissaire priseur. Elle poursuit sa formation avec un concours pour exercer à l’Assemblée nationale en tant que sténographe-réviseur des débats. Enfin, elle s’engage dans une formation de journaliste pour être rédactrice et secrétaire de rédaction car « la presse, c’est instantané, immédiat, ça bouge » ! Encore trois qualificatifs qui lui vont bien.

« Par cette e-publication, nous voulons témoigner au plus près des actions de ceux qui créent du mieux, du meilleur, pour eux, pour d’autres, mais toujours dans un esprit de solidarité et nous souhaitons donner un sens professionnel aux prochaines années de notre activité, transmettre nos compétences, nos savoir-faire, nos envies et nos passions, nos convictions et notre optimisme à de jeunes journalistes.»

L‘ÉQUIPE RÉDACTIONNELLE

Directrice de la publication et directrice artistique : Sandrine Edery
Rédactrice en chef : Nelly Seznec
Rédactrice : Aurélie Hazard
Photographe : Lionel Léger
Secrétaires de rédaction : Géraldine et Laurence
Correspondante aux États Unis : Valérie
Traductrice : Titale


Aurélie Hazard

C’est un peu un puzzle de 122 pièces. Nous nous sommes données rendez-vous dans un bistrot parisien pour brosser son portrait. Nous en sommes ressortis AVEC un inventaire à la Prévert et la certitude que la Tour Eiffel n’est qu’un Mikado facile à rebâtir.
En amuse-bouche, Aurélie nous confie la recette pour sublimer un pâtisson : l’éplucher, le couper en dés puis le cuire dans l’eau. Ensuite, faire revenir dans une poêle de l’oignon, des lardons et les morceaux de pâtissons. Un trait de crème fraîche avant de servir et bon appétit. Sa spontanéité nous scotche. Elle porte son coca rondelle à la bouche, à son poignet une montre rose hyper-girly.
Aurélie est un condensé d’énergie, de passions menées tambour battant où se mêlent piscine et lecture, jardinage et écriture, cuisine (son blog : ‪recettesetsaveurs.fr‬‬) et animaux. Mais, avant tout, elle croque la vie AVEC un sourire XXXL. AVEC, le premier mot appris en CP et qui est devenu comme une devise : avec ténacité, avec une plume, avec une marie-louise, avec une bêche, avec débrouillardise, avec la pêche.
Paris l’accueille depuis dix-huit mois, et elle le lui rend bien. Elle apprivoise la capitale à coups de longues balades puis s’amuse : « Ici, on peut porter une jupe courte AVEC des bottes, ça ne dérange personne. » Originaire des Hauts-de-France dont elle s’est échappée pour trouver un travail à Paris. Et, de fait, après Ifocop, elle a suivie une formation de gestion de contenus au CNAM, travaille comme bénévole pour l’association Passerelles & Compétences et, est-il nécessaire de le rappeler, est bénévole régulière à Ambitions.
En bref ? Enthousiaste, promenant des yeux pas blasés sur le monde, voici la recette de la vie joyeuse d’Aurélie. Manquent trois ingrédients : sa famille à portée de main, un animal de compagnie et un lopin de terre. T’inquiète Aurélie, nourrir ces rêves prouve que tu es devenue une vraie Parisienne.

L‘ÉQUIPE WEB

Réalisation du site : Émilie Dauphin et Arnaud Pincemin de l’agence Web Boussole

Émilie Dauphin

Curieuse, précise et ambitieuse, c’est une développeuse web hors pair. C’est d’abord dans la culture et le tourisme qu’elle a fait ses preuves, mais c’est bel et bien dans l’univers du Web qu’elle prend le plus de plaisir. Fouiller, comprendre et développer, c’est son métier ! Avec des outils qui ne cessent d’évoluer, elle se forme en continu aux nouveaux langages, qu’elle considère comme des langues étrangères qu’elle veut apprendre. Tel un véritable Jedi, la force est avec elle où qu’elle aille. Toujours prête à lutter contre l’Empire et les forces obscures, elle sait convaincre avec pertinence mais, s’il le faut, elle dégaine son sabre laser plus vite que Lucky Luke Skywalker. Avide de savoir, elle ne s’arrête jamais. Consciente des nouveaux défis à relever de notre société, elle suit de près cette période de transition et souhaite aussi s’engager pour faire bouger les choses dans le bon sens. Ça commence par une consommation maîtrisée et un nouveau mode de vie, qu’elle a déjà commencé à développer à Paris, et qu’elle compte bien optimiser en retournant dans sa région natale, la Normandie.

Arnaud Pincemin

Passionné, enthousiaste et rigoureux. C’est ce qu’il faut pour être chef de projets Web. Ainsi qu’une bonne dose de créativité et de folie ! En voyage, il emporte toujours une bouteille de Bordeaux, pour faire une photo au milieu des plaines désertiques islandaises par exemple. Véritable pistolero des temps modernes, il n’a pas peur de traverser des pays entiers en stop. C’est après une formation en communication et marketing dans une école parisienne, qu’il décide de plonger dans le monde du Web, un monde qui bouge continuellement. Il a besoin de ça : du mouvement et une perpétuelle évolution. Après plusieurs années chez un éditeur de logiciels de traitement d’images (oui, c’est un passionné de photographie aussi), il décide de se lancer dans la création de sites Web en freelance. D’abord sur Toulouse, puis à Paris. Il souhaite s’installer en Normandie d’ici à quelques mois et y développer une autre activité : la permaculture. Très sensible à l’écologie et plus particulièrement à l’énergie et à l’agriculture, il veut se diversifier en continuant d’exercer son premier métier, le Web, et l’associer à un nouveau mode de vie. Un futur ambitieux !

LES VEILLEURS D’AMBITIONS

Nathalie Claveau (Grand Ouest), Fred (région parisienne)

LES CONTRIBUTEURS SANS QUI NOUS N’AURIONS PAS PU FINANCER NOTRE PROJET

Hélène Boender-Quiniou – Micheline Caille – Antoine Claveau – Nathalie Claveau – Camille Dallier – Hervé de Laitre – Anne Dambrin – Catherine Dordet – Patrice Dordet – Laurent Duguet – Adrienne Furet – Florence Gérard – Christine Gonnot – Sylvie&co Grégoir – Hervé Guerrée – Marie Guerrée – Blandine Huk – Alyre Jomphe – Maria Laurent – Michel Lechenault – Carine Louart – Didier Martin – Anahide Mazmanian – Carole de Montigny – Alice Le Dréau – Cacilda Léger – Denis Léger – Etienne Léger – Michèle Léger – Pablo Léger – Paul-Louis Léger – Pierre Léger – Sabine Léger Dallier – Laurence Péan – Géraldine Perrot – Guenaelle Pervier – Laurence Postel – Philippe Roller – Laurent Serrano – Patrick Scieller – Chantal Seznec – Gwenael Seznec – Martine & Ronan Seznec – Line Thériault – Frédérique Thiollier – Claude Tyrode – Frédéric Tyrode – Corinne Vandelet – Estelle Villeneuve

ET AUSSI

Antonin, Patrice, Hélène, Benoît, Muriel, Philippe

LES SUPPORTERS

Eloïse , Simon, Solène, Malo, Pol, Laure

Et un grand merci à Judith, Juliette, David, Mickaël, Laëtitia, Shay, Gabriel, Louis, Aline et l’équipe du Labo de l’Abbé pour avoir adhéré au projet Ambitions, avant même qu’il ne soit sur pied.

L‘ASSOCIATION

Le magazine Ambitions est le magazine de l’association Coeur de cible. Elle a pour but de promouvoir des initiatives, personnelles ou collectives, de personnes qui agissent pour se sortir de la crise ou qui aident d’autres à s’en sortir. Ses moyens d’action comprennent, notamment, la production et la diffusion du e-magazine Ambitions, le magazine de ceux qui se jouent de la crise. L’association a également pour but de transmettre des compétences, des savoir-faire à de jeunes journalistes, photographes, communicants ou toute autre profession liée à l’information.