SOLIFEST

PUBLIÉ LE 5 JUIN 2019

NOUS SOMMES

Des étudiants bordelais passionnés de musique électronique et engagés dans le monde associatif. Nicolas Landreau, étudiant en master économie et sociale, qui porte le projet SoliFest depuis le début. Aymeric Delahaye-Conte fondateur de Musart Concept, un label de musique électronique et d’art graphique qui essaime à Bordeaux, Paris et Nantes. Et Pablo Salut, attaché de presse et responsable des partenariats du projet.
Sur la photo : De gauche à droite, Pablo Salut et Nicolas Landreau © DR

LE PROJET

Créer un festival à Bordeaux en accueillant en priorité des artistes et des associations locaux engagés sur le plan social et écologique.
SoliFest propose une expérience nouvelle : DJ, danseurs et graphistes s’associent aux acteurs locaux pour partager un week-end de rencontres et de divertissement. En marge de l’univers créatif, des conférences gratuites sont organisées pour débattre de problèmes sociétaux actuels.

– Samedi 15 juin : Comment réduire son empreinte écologique peut participer à augmenter son bonheur ?
Cette conférence est animée par le parrain du festival, Julien Vidal, auteur du livre et du site ça commence par moi, en compagnie de Camille Choplin, auteur du livre Tout le monde ne raffole pas des brocolis.

– Dimanche 16 juin : Exilés, comment les aider ?
Animé par Estelle Jean, créatrice de l’ONG Yoga and Sport For Refugees ainsi qu’une représentante de  La Cimade Bordeaux.

POURQUOI

Pour mixer forum des associations et festival culturel afin d’aboutir à une démarche de solidarité au fort intérêt pour le terrain local.

Pour sensibiliser au développement durable.
Pour permettre aux associations, producteurs et entrepreneurs sociaux de présenter leurs actions et sensibiliser à l’action citoyenne. Un espace leur sera dédié où des ateliers seront animés par Surfrider Foundation, Mouvement Colibris, La Ruche qui dit oui, ESSplicite, Eco Mégots, Zero Waste.
Pour mettre en lumière les nombreux artistes house, minimal et techno bordelais dont Musart, le collectif Davy Crocket, le label Hearec

COMMENT

Grâce à du mécénat privé à travers du crowdfunding, des subventions et des soutiens.
En anticipant l’événement pour trouver le lieu du festival. En effet, l’an passé, la mairie de Bordeaux s’était désistée par crainte de nuisances sonores et Solifest avait dû être annulé. Cette année, des mini-formats du Festival – sortes d’échantillons de spectacles, de bodypainting, de musique… ont été présentés, bien en amont, dans des lieux privés. Pour l’édition de ce printemps 2019, c’est le tiers-lieu bordelais, Darwin, l’écosystème de la caserne Niel qui accueillera les 2 scènes musicales, la soixantaine d’acteurs et les différentes exhibitions artistiques !

Facebook :
www.facebook.com/SoliFest