De gauche à droite : Alexis Merluzzi, Jean-Baptiste Assouad, Federico Giacometti et Alexandra Neyroud (co-fondateurs).

Prix Environnement (3 000 euros)

Compost a la maison

Recup s’occupe de tout

 

Texte Nelly Seznec – Photo et vidéo Recup
PUBLIÉ LE 31 MAI 2019

Prêt de composteurs + collecte à vélo électrique des déchets + acheminement chez un maraîcher = peu de souci aux particuliers et de bons gros légumes locaux à déguster. What else ?

Ambitions : Vous avez remporté le Prix de l’environnement à La Riposte 2019, vous vous y attendiez ?
Alexandra Neyroud : Pas du tout ! Les projets étaient tous très cools. Et l’on comptait quand même trois à quatre projets environnementaux pour un seul prix. Et puis, voilà !

Ambitions : Qui se cache derrière Récup ?
Alexandra Neyroud : En premier, ce qui se cache derrière ce mot, c’est recyclage et compostage urbain participatif. Ensuite, Récup est une équipe de cinq fondateurs et de deux services civiques. Nous sommes tous étudiants en master d’écologie sociale et collaborative ou en énergie environnementale. Et c’est au cours de nos études que cette idée est née. Pour diverses raisons : donner du sens à nos études d’une part, créer nos propres emplois d’autre part, car malgré un master 2, les salaires ne sont pas très hauts ! Donc l’idée de créer une start up est super stimulante. Pour le moment, l’association est en SCIC (Société coopérative d’intérêt collectif) mais d’ici à deux ans, nous fonderons une coopérative.

De gauche à droite : Lucas Da Costa (service civique), Ana Sobreira (service civique) et Alexandra Neyroud (co-fondatrice).

Ambitions : Pourquoi se lancer dans le compostage urbain ?
Alexandra Neyroud : L’idée nous est venu naturellement. Venant tous de la campagne, on avait chacun un compost dans notre logement étudiant, alors que la ville de Bordeaux n’en proposait pas. Seulement dans un petit studio, le compost c’est un peu galère à entretenir. Et le lombricompostage même pas envisageable ! Et puis aux 24 heures du recyclage pendant le Bordeaux Geek festival, nous avons découvert la solution Bokashi, qui nous a conquis.

Ambitions : Le boka… quoi ?
Alexandra Neyroud : Le composteur Bokashi est une méthode née au Japon. Bokashi signifie “matière organique fermentée”. Ce compost reçoit viandes, agrumes, oignons, coquilles (sauf les huîtres et les noyaux de fruits) qui créées une forte acidité. Ensuite, on “dresse” son compost comme un plat de lasagnes : on saupoudre ces déchets avec des micro-organismes. Et puis après l’ajout de déchets, on saupoudre encore. En environ 3 semaines la fermentation est achevée. C’est efficace et inodore.
Récup propose donc de mettre à disposition des particuliers un composteur Bokashi (dont les micro-organismes, provenant de fabricants belges agréés), de remplacer le composteur plein par un composteur vide et propre – la collecte s’effectue en vélo électrique –, puis de déposer le compost chez les maraîchers partenaires situés aux alentours de Bordeaux. Les fruits et légumes produits seront vendus à domicile aux adhérents qui le souhaitent.

Ambitions :C’est gratuit ?
Alexandra Neyroud : En tout cas, c’est bon marché ! Un adhérent s’acquitte de 70 euros/an pour le service, dépôt et enlèvement du composteur. Sur notre site web, chaque adhérent a accès à un calendrier de collecte (sur Excel), ce qui nous permet de remplacer le contenant en temps et en heure.

Ambitions : Des chiffres ?
Alexandra Neyroud : On compte environ 1 nouvel adhérent par jour. En février, on en avait réuni 120 ! Pour remplir un sceau, il faut compter de 3 à 4 semaines. Il nous faut 350 adhérents pour salarier une personne à temps plein.

Ambitions : Quoi de neuf ?
Alexandra Neyroud : Si Récup a démarré à Bordeaux, depuis le 13 avril, une antenne s’est ouverte au Bouscat, une ville moyenne limitrophe de Bordeaux. On prévoit aussi de participer à plusieurs événements à Bordeaux afin de se faire connaître ; on assure une permanence par mois à la mairie et, enfin, on noue des partenariats avec des commerçants (comme Day by Day) et des associations locales.

E-CONTACTS

www.recup-compostage-urbain.fr/
www.facebook.com/RecyclageEtCompostageUrbainParticipatif/